Tamtaminfo

Syndicate content
Innover - Informer
Updated: il y a 4 min 7 sec

Formation de reconversion professionnelle de 70 jeunes: Favoriser l’insertion professionnelle des jeunes diplômés au Niger

16/09/2020

Dans le cadre de la promotion de l’emploi des jeunes, une formation de reconversion professionnelle au profit de 70 jeunes diplômés en difficulté d’insertion a débuté ce matin au CPTP de Niamey (Centre de Perfectionnement de Travaux Publics). 

Pendant 6 mois, ces jeunes venus de toutes les régions du Niger seront formés en BTP à savoir : conducteurs spécialisés en maintenance des engins de chantier ; staffeurs décorateurs en bois ; maçons spécialisés en finition enduit, etc.  

C’est le Secrétaire Général du ministère de l’Equipement, M. Abdalah Oumar Ahmed qui a présidé le lancement de cette formation  en présence du coordinateur de PRODEC, Dr. Aoula Yahaya, du directeur de l’ANPE, M. Ibrahim Nahantchi, du directeur du CPTP M. Mamouda Bachrou et plusieurs invités venus pour la circonstance.

 

M. Abdalah Oumar Ahmed a rappelé que depuis l’installation des autorités de la 7ème République, un accent particulier a été mis à la réhabilitation des centres et écoles de formation professionnelle. « En initiant cette formation, le PRODEC et l’ANPE ouvrent des nouvelles perspectives à ces jeunes, car d’ici 5 à 6 mois, nous verrons sur le marché du travail des nouvelles compétences des techniciens bien formés à la tâche. C’est donc une belle opportunité pour nous de remercier de vive voix tous nos partenaires qui nous accompagnent sans relâche dans cette noble et exaltante session de formation des ouvriers qualifiés ».   

Pour sa part, le directeur de l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi au Niger, M. Ibrahim Nahantchi  a précisé que ce contingent de 70 jeunes bénéficiaires est une partie de 200 jeunes à former au cours de l’année 2020, dont 130 en hôtellerie et restauration. Selon lui, pour réussir la mise en œuvre de la formation de reconversion, l’ANPE a obtenu le soutien financier du PRODEC dont elle est une des agences d’exécution.  

Pour sa part, le directeur du CPTP, M. Mamouda Bachrou s’est appesanti sur les efforts consentis par le PRODEC et l’ANPE dans le cadre de la formation, l’insertion et la promotion de l’emploi des jeunes. En effet, il a notifié que cette phase de formation intervient un mois seulement après le lancement de la formation de reconvention de 10 jeunes conducteurs de chariot Elt au CPTP. « Cette seconde formation est le témoignage éloquent du regain d’intérêt que les autorités de la 7èmeRépublique accordent à la problématique de l’emploi des jeunes. Mais un emploi de qualité repose sur un enseignement approprié soucieux des sollicitations des entreprises et des attentes du pouvoir public, toute chose que le CPTP s’emploi à concrétiser conformément à son cahier de charge. C’est le lieu d’exprimer notre profonde gratitude et nos remerciements au PRODEC et à l’ANPE pour avoir superviser de bout en bout, le processus qui ont conduit le lancement de cette formation » .

 Auparavant le coordinateur de PRODEC, Dr. Aoula Yahaya a affirmé qu’il n’est pas de trop de dire que le PRODEC est un outil du Gouvernement du Niger. Le PRODEC contribue à la réduction des chômages des jeunes. « Il se trouve que pour atteindre ses résultats, le PRODEC a prévu un grand volet relatif à la reconvention des jeunes en difficulté d’insertion pour avoir un nouveau métier qui va leur permettre d’être dans le tissu économique. C’est à cela que nous attelons aujourd’hui en partenariat avec l’ANPE » a expliqué le coordinateur de PRODEC Dr. Aoula Yahaya avant de souhaiter bonne chance au CPTP en charge de cette formation. « Je souhaite bonne chance et surtout abnégation, assiduité et sérieux aux jeunes récipiendaires pour qu’à la fin, les résultats obtenus soient ce qui ont été escomptés pour le bien être de l’économie nigérienne en général et le bien être des jeunes récipiendaires ».

L’Afrique dit aussi bye-bye #Polio

16/09/2020

Le Rotary et ses partenaires de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio (IMEP) sont fiers d’annoncer un accomplissement historique en matière de santé publique, puisque la Région africaine de l’Organisation mondiale de la Santé est désormais certifiée exempte de poliovirus sauvage. 

Cette certification intervient quatre ans après que le Nigeria – le dernier pays d’Afrique où la polio est endémique – ait enregistré un cas de poliovirus sauvage, après des décennies d’efforts déployés par les partenaires de l’IMEP, les dirigeants locaux et nationaux, et les professionnels de la santé de toute la Région africaine. Au cours de ces efforts, 9 milliards de doses de vaccin oral contre la polio ont été administrées, des centaines de millions d’enfants ont été vaccinés et 1,8 million de cas de poliovirus sauvage ont été évités dans toute la région. 

L’annonce d’aujourd’hui est en partie le résultat des actions cumulées du Rotary et de ses membres, qui ont contribué à hauteur de près de 890 millions de dollars – et d’innombrables heures de bénévolat – à l’élimination de la polio dans la Région africaine. 

« Face à une pandémie, le monde a eu très peu de bonnes nouvelles à célébrer en matière de santé publique cette année, et les défis à relever sont énormes », a déclaré le président du Rotary International, Holger Knaack. « C’est pourquoi nous devons reconnaître cette grande réussite et féliciter toutes les personnes qui ont joué un rôle important dans l’éradication du poliovirus sauvage dans la Région africaine. Il a fallu des efforts considérables et un partenariat sur de nombreuses années. Je suis particulièrement reconnaissant envers les membres du Rotary à travers l’Afrique et le monde entier qui se consacrent à faire de la polio une maladie du passé. »

PAR LE PRÉSIDENT ILLO Adam (COMMISSION NATIONALE POLIOPLUS DU NIGER)

NIGER : ELECTION DE MOHAMED MOUSSA A L’ASECNA, UNE DIPLOMATIE QUI RASSURE

14/09/2020

Monsieur Mohamed Moussa vient d’être reconduit à la tête de l’agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) pour un second mandat, ce lundi 14 septembre 2020.

Le résultat est toujours au bout de l’effort, dit – on, les efforts de notre compatriote M. Mohamed Moussa Viennent d’être récompensés à travers cette réélection inévitable, malgré quelques velléités vite rattrapées par une diplomatie nigérienne qui résonne à travers le monde, à la tête de l’agence africaine et malgache.

C’est normal que M. Mohamed Moussa soit maintenu à la tête de l’Asecna car, d’une part, l’homme a, déjà, mis en place les fondations d’un avenir radieux pour l’Agence à travers sa modernisation et d’autre part, M. Mohamed Moussa dispose du soutien total de son pays dont la diplomatie se révèle de plus en plus et ce depuis plus de 9 ans.

En effet, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou n’a ménagé aucun effort pour la réélection de notre compatriote, M. Mohamed Moussa comme DG d’ASECNA.

Réaménagement technique du Gouvernement, encore une fake news

14/09/2020

Depuis quelques heures circule sur les réseaux sociaux une dépêche faisant état d’un Réaménagement Technique du Gouvernement .

Selon cette dépêche, le Président de la République SEM Issoufou Mahamadou a procédé ce jour lundi 14 septembre 2020, à un réaménagement technique du Gouvernement. Ainsi sur proposition du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, sont nommés :

Ministre de l’hydraulique et de l’assainissement
Mr ISSOUFOU ISSAKA

Ministre des enseignements professionnels et techniques
Mr GADO SABO MOCTAR

Fait à Niamey, le 14 septembre 2020
Le Secrétaire Général du Gouvernement
ABDOU DANGALADIMA.

Après vérification auprès des sources compétentes, il apparaît que c’est une fake news.
Pour quel dessein, cette information a t-elle été concoctée ?
Aussi à l’approche des élections générales, il faut s’attendre à la profusion de telles informations qui n’ont ni tête ni queue.
Déjà le groupe tam-tam a été une des victimes et d’autres cibles sont sur la liste.
Les prochains jours nous edifierons.

Par Tamtaminfo News

Mohamed Moussa a été réélu Directeur Général de l’ASECNA aujourd’hui même…

14/09/2020

C’est une grande victoire diplomatique pour le Niger d’abord, mais surtout pour le President de la république Issoufou Mahamadou qui a pesé tout son poids afin que notre compatriote poursuive la modernisation de l’asecna qu’il avait entamée au cours de son premier mandat. Nous y reviendrons…

Par Tamtaminfo News