Politique et société

La diaspora dans un contexte de renouveau démocratique et de quête permanente d'un développement rêvé

Article rédigé par Mahamadou TAFFA, USA


Intégration legosLa démarche de cette réflexion est de donner une nouvelle orientation au débat, en particulier au sein de la diaspora nigérienne, sur les questions d'actualité au Niger, dans la perspective de le rendre dynamique, beaucoup plus curieux et donc productif. Elle propose un regard sur le processus démocratique au Niger, sur le rôle de certains acteurs de la société et le rapport qui les lie, et propose une approche pédagogique au traitement des problèmes, comme alternative au déchaînement d'humeur qui empoisonne les discussions. Elle s'adresse à plus d'une audience mais se focalise sur la diaspora nigérienne.

Il en ressort que pour la réalisation de grands desseins et au vu de l’essence du débat et des dynamiques prometteuses qui s’offrent  à l’Afrique en général et donc au Niger, il est devenu plus qu’impératif pour les gouvernants, pour la classe politique, ainsi que pour l’ensemble de la société civile d’impliquer systématiquement la diaspora dans la conception, l’exécution et la gestion des stratégies inhérentes à leurs interventions respectives.

 


Appel aux Nigériens, à la veille des élections...

Drapeau du Niger

Le 31 janvier 2011, le peuple nigérien est appelé aux urnes, pour d’une part élire les membres du parlement et d’autre part choisir l’homme ou la femme qui, durant les cinq (5) années à venir, présidera aux destinées de notre pays, notre bien collectif le plus précieux.

Au regard de notre histoire récente et des derniers développements politiques, Cri de Cigogne juge utile de retracer les enjeux, rappeler les espoirs et prévenir des points qui nécessiteront une vigilance à propos de ces élections.

Réaction au rapt le 07 janvier 2011 de deux Français au restaurant "Le Toulousain", à Niamey

Cette réaction a été soumise à Cri De Cigogne par un internaute qui a souhaité garder l'anonymat

 Je vous écris en réaction aux événements survenus au Niger dernièrement, le rapt et l’assassinat des 2 jeunes français. Pour être clair, je tiens à souligner que ces faits, tragiques et révoltants à plus d'un titre, sont tout simplement inadmissibles. Mais aujourd'hui s'il y a quelque chose qui me désole le plus, c'est bien le sacrifice non reconnu des forces de sécurité nigériennes, qui ont perdu au moins 3 hommes lors de cette intervention.

Syndiquer le contenu