Intégration africaine

Crise sociale, religieuse et sécuritaire en zone sahélo-saharienne: comprendre la subtilité des enjeux et éviter une guerre à l’issue incertaine pour le Mali et le Niger

Le nord du Mali est occupé par différents groupes rebelles depuis déjà plusieurs mois. Ces groupes, structurés en deux grandes catégories, mettent en avant des revendications politico-religieuses (pour une part) et des revendications socio-économiques et identitaires (rébellions touarègues). L’explosion de la situation créée mettra en péril à la fois l’Etat du Mali et son voisin immédiat, le Niger, dont la zone nord fait partie de la zone de mouvement et d’influence directe de ces mouvements. Ce texte revient sur les enjeux de ces conflits, à la fois au niveau des Etats les plus concernés directement (Mali et Niger), et au niveau régional et international. Il argumente la nécessité d’une solution interne et souveraine, et dénonce les tentations manipulées vers une guerre dont les conséquences seront durables et destructives pour les pays concernés.

De la corruption et du mépris affiché par les policiers et les douaniers aux frontières internes de l’UEMOA

 

Carte des pays membres de l'UEMOACe récit et la réflexion qui s’ensuit sont le témoignage d’un de nos auteurs, de retour d’un voyage entre le Niger et le Togo.

 

Ceux qui ont une fois pris la voie terrestre pour aller du Niger au Togo en passant par le Bénin l’ont certainement vécu. La corruption et le mépris affiché par les policiers et douaniers aux frontières internes de l’UEMOA ne sont pas qu’une simple rumeur, c’est le calvaire quotidien des milliers de citoyens qui traversent chaque jour les postes de contrôle internes instaurés entre les pays de la communauté.

J’ai moi-même vécu cette situation et j’aimerais par la présente note partager avec vous mon cri de colère et les réflexions que cette expérience m’inspire.

 

Cri aux Africains

Rédigé par l'ex Première dame du Mali, Mme Adame Ba Konaré, cet article intitulé "Cri aux Africains" parle des enjeux de la crise libyenne et de l'attitude qu'auraient du avoir les dirigeants du contient africain.

Ceux qui n’ont pas la liberté d’expression se battent pour l’obtenir ; ceux qui l’ont n’en usent pas. Telle me semble être le paradoxe de l’Afrique. Alors qu’ils clament urbi et orbi l’unité de leur continent, qu’ils ont créé une organisation - l’Union Africaine - pour affirmer leur volonté d’union, mieux faire entendre leurs voix, compter davantage et s’imposer, les Africains, mystérieusement et incompréhensiblement, en ces temps graves où quelque part le sort de leur continent se joue, restent silencieux.

Les Energies Renouvelables dans l’espace Ouest Africain

 


Pr Albert-Michel WRIGHT

 

         Ingénieur Héliotechnicien à la retraite

         Ancien Chef du Département des Enseignements Généraux à l’Ecole des Mines, de l’Industrie et de la Géologie (EMIG)

         Ancien Ministre d’Etat de la République du Niger,

         Ancien Directeur Général de l’Office de l’Energie Solaire du Niger : ONERSOL.

Communication préparée pour le séminaire de Saint-Louis du Sénégal : Université Gaston Berger, du 28 au 30 Mai 2009.


La République Fédérale d’Afrique de l’Ouest : étape indispensable pour une union à l’échelle africaine

Afrique de l'OuestAprès la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) créée le 28 Mai 1975 à Lagos et le Parlement Ouest Africain établi par les articles 6 et 13 de la révision du Traité de la CEDEAO de 1993, la République Fédérale d’Afrique de l’Ouest (RFAO) doit être l’aboutissement de l’ensemble des efforts consentis pour rassembler les peuples vivant dans la partie occidentale de l’Afrique.

Syndiquer le contenu