Informations en continu

HAMA AMADOU ET MOUMOUNI BOUREIMA DIT TCHANGA PLACÉS SOUS MANDAT DE DÉPÔT, RESPECTIVEMENT, A LA PRISON CIVILE DE FILINGUÉ ET DE OUALLAM

Tamtaminfo - 02/03/2021

Après trois (3) jours de garde à vue à la police judiciaire, le Président Hama Amadou a été placé sous mandat de dépôt à la prison civile de Filingué par le doyen des juges d’instruction du TGI/HC de Niamey. Monsieur Hama Amadou est poursuivi pour un rôle présumé dans les violentes  manifestations marquées par la destruction des biens publics et privés à Niamey.

Le Général à la retraite, Moumouni Boureima dit Tchanga a été, quant à lui, placé sous mandat de dépôt à la prison civile de Ouallam.

Plusieurs autres personnalités politiques de l’opposition sont en garde à vue pour leur rôle supposé dans ces manifestations en attendant qu’ils soient déférés devant le juge dans les prochains jours.

Quant au candidat, malheureux au second tour de l’élection présidentielle, Mahamane Ousmane, Président du RDR tchendji, il continue de revendiquer la victoire avec un score de 50,3% tout en exigeant la libération des personnes détenues et l’arrêt immédiat des interpellations et intimidations des opposants  politiques.

Aux dernières nouvelles, un comité de sages composé principalement des chefs traditionnels tenterait une médiation afin d’éviter une crise supplémentaire à notre  pays en plus des crises sécuritaire et sanitaire.

Tamtaminfo crois, effectivement, que  seul un dialogue franc et sincère peut apaiser la situation politique qui prévaut dans le pays. Il n’est jamais trop tard ou impossible d’obtenir la paix des braves si tant est que pouvoir et opposition regarde la même direction de l’intérêt supérieur de la Nation.

Par Ibrahim Aghali (Contributeur Web)

La paix sociale n’a pas de prix.

Tamtaminfo - 02/03/2021

Dans la vie, chaque homme a sa façon de voir les choses,son style d’aborder les problèmes. Notre façon de prôner le dialogue ne doit pas  être perçue comme une faiblesse devant qui que soit , une complicité avec qui que soit,  mais doit être considérée comme une lucidité,  comme un soucis  de la  préservation de la paix sociale.

La paix sociale n’a pas de prix.

Rien de sérieux, de grand ne peut se réaliser sans la paix sociale.

La fin de toutes les guerres que l’humanité a connues , s’était soldée par un dialogue franc et constructif .

 Les  récents actes de violence et de vandalisme qui se sont produits à Niamey et dans les autres villes du pays,  nous enseignent à quel point la paix sociale est très précieuse.

Toutes les activités économiques et sociales sont aujourd’hui perturbées, les citoyens nigériens lambdas ne vaquent plus  à leurs  préoccupations sans craindre d’être agressés par des malfrats inconnus.

Occupons nous de l’essentiel,  la cohésion sociale, la paix sociale et l’unité nationale en vue de travailler pour le développement économique et social du pays.

Faisons très  attention aux pyromanes de tous les bords politiques, leurs conseils sont improductifs  , ils sont sources des problèmes pour la paix sociale.

Donc, faisons la paix des braves, évitons des affrontements inutiles.

 C’est le Niger qui gagne et qui progresse !

Par Issoufou BOUBACAR KADO MAGAGI.

Situation politique : le Comité des sages de la CNDH appelle au dialogue pour la paix des cœurs et des esprits

Actuniger Politique - 02/03/2021

Communiqué du Conseil des Sages de la Commission nationale des droits humains (CNDH) suite aux troubles récents découlant des résultats du second tour de l'élection présidentielle 2021.

Communiqué de l’Organisationde la coopération islamique (OCI) : l’OCI condamne les violences post-électorales au Niger

Tamtaminfo - 02/03/2021

Le Secrétariat général de l’Organisationde la Coopération Islamique (OCI) a condamné les actes de destructioncommis au Niger à la suite de la publication des résultats provisoires du second tour de l’élection présidentielle.

Dr Yousef Bin Ahmed Al-Othaimeen a exprimé sa grave préoccupation faceà ces actes sans précédent dans l’histoire politique nigérienne, etappelé toutes les parties concernées à faire preuve de retenue et àsuivre les procédures juridiques afin de régler tous les différendsrésultant de ces élections.

Dr Al-Othaimeen a réaffirmé la position de principe et ferme de l’OCIcontre toutes les formes de violences et appelé à nouveau à la paixsociale dans la longue marche démocratique des Etats.

(ANP)

Niger : Tournons La Page s’inquiète de la situation née de la proclamation des résultats globaux provisoires du deuxième tour de l’élection présidentielle (Communiqué)

Actuniger Société - 02/03/2021

Le 21 février 2021, le peuple nigérien s’est exprimé à travers les urnes, afin de départager les deux candidats qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Cette élection, devrait conduire à la première transition par les urnes de l’histoire du Niger et a donc attiré l’attention de tous les citoyens et de la communauté internationale.

  {loadposition pub1}

Syndicate content